Intempéries: réception de 4 bus de transport scolaire

النقل المدرسي
31/05/2023 - 15:32

Quatre bus de transport scolaire ont été réceptionnés mercredi par les services de la wilaya de Tipasa, au profit des écoliers habitant dans les régions affectées par les récentes intempéries, a-t-on appris des services de la wilaya.

Prise en charge par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, cette opération s'inscrit dans le cadre des mesures d’urgence décidées par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lors du Conseil ministériel de dimanche dernier. 

Le président de la République avait ordonné, notamment, l’affectation d’une enveloppe de 10 milliards de DA pour la prise en charge des pertes occasionnées par les intempéries ayant touché, dernièrement, nombre de régions du pays.

Les quatre bus seront destinés au renforcement du transport scolaire dans les communes de Fouka, Bouharoune, Khemisti et Bou Ismail, notamment pour le transport des élèves habitant les zones difficiles d’accès en raison des boues accumulées, au même titre que ceux dont les familles ont bénéficié, hier mardi, de nouveaux logements dans le cadre de ces mêmes mesures, selon la même source.

A noter que le wali de Tipasa a supervisé, hier mardi, le relogement de 122 familles dont les habitations se sont totalement effondrées à la suite des récentes inondations ayant touché les communes de Fouka (56 familles), Khemisti (37 familles), Bou Ismail (24 familles), Koléa (4 familles) et Bouhroune (une famille). 

Les nouveaux logements sont répartis à travers sept sites des communes de Khemisti, Bouharoune et Fouka.

Les pluies diluviennes enregistrées, dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, dans les communes de la partie -Est de Tipasa, avec des quantités d’eau estimées entre 100 et 160 mm, ont causé la mort de l’enfant Mohamed Raouf Bouazza (9 ans) à Khemisti.

Les pluies ont également engendré la fermeture partielle d’axes routiers et l’effondrement d'habitations, en plus de pertes matérielles au niveau des ports de pêche de Khemisti, Fouka et Bouharoune.

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Brahim Merad, accompagné de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou, s’est rendu au domicile familial de l'enfant Bouazza, pour transmettre les condoléances du président de la République. 

Il a affirmé, sur place, la "mobilisation de tout les services de l'Etat pour la prise en charge des dégâts et préserver la dignité des citoyens".

Téléchargez notre Application mobile
ios