La prolongation de la durée des fêtes de Aid El-Fitr et Aid El-Adha contribue au renforcement de la cohésion sociale

aid
06/06/2023 - 11:18

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb a affirmé, lundi à Alger, que l'amendement du projet de loi fixant la liste des fêtes légales visait à contribuer au renforcement des liens communautaires, notamment à travers la prolongation d'une journée de la durée des fêtes de Aid El-Fitr et Aid  El-Adha.

Présentant le projet de loi N 6-278 fixant la liste des fêtes légales, lors d'une plénière à l'Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a précisé que cette modification s'inscrit dans le cadre de « la mise en œuvre des instructions du président de la République portant prolongation d'une journée de la durée des fêtes de Aid El-Fitr et Aid El-Adha, soit trois (03) jours chômés et payés au lieu de deux, pour répondre aux préoccupations des citoyens ».

Cette modification, ajoute-t-il, « est à même de contribuer au renforcement de la cohésion sociale et des liens de sang liens de parenté, et de permettre aux citoyens de célébrer ces deux fêtes religieuses, de faire les déplacements inter-wilayas, et de visiter les familles et les malades ».

A l'occasion de cette séance présidée par Fateh Brikat, vice-président de l'APN, le ministre a relevé « l'écho positif de l'initiative du Président Tebboune chez les citoyens concernant la prolongation d'une journée de la durée des fêtes de Aid El-Fitr et Aid El-Adha », car cela « permettra de réunir les conditions de bien-être et de sérénité et confortera le tissu social en sus de l'impact important sur la préservation de sa stabilité ». 

Il s'agit d'une réaffirmation de l'appartenance de notre peuple à la nation musulmane. Pour leur part, les députés ont salué cet amendement visant à « donner une occasion aux citoyens pour célébrer ce rite et contribuer ainsi à renforcer la solidarité et les liens sociaux ce qui conforte la cohésion sociale ».

 La Commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle de l'APN a salué, dans son rapport préliminaire, la décision du Président Tebboune relative à la prolongation de la durée des fêtes de Aid El-Fitr et Aid El-Adha à trois jours car cela « renforce le processus de promotion de la vie sociale » ainsi que « le rassemblement des familles algériennes notamment à travers les fêtes religieuses ».

Téléchargez notre Application mobile
ios

 

Les plus lus