19 mars : la survie d’une nation tributaire de la pérennité de ses symboles

العيد ربيقة
19/03/2023 - 11:30

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga a affirmé, samedi à Tizi-Ouzou, que « la survie d’une nation est tributaire de la pérennité de ses héros et symboles. »

« L’histoire retient qu’une nation est pérenne et vivante aussi longtemps que seront perpétués les exploits et hauts faits de ses héros, et tant que seront sauvegardées ses réalisations et contributions dans la mémoire des générations », a soutenu M. Rebiga dans son allocution, dans la commune de Tassafth Ouguemoun (daïra de Beni Yenni), à l'occasion de la commémoration du 64e anniversaire de la mort au champ d’honneur des colonels Amirouche et Si El Haoues.

Dans son discours prononcé devant la statue du Chahid Amirouche, tombé au champ d'honneur en compagnie de Si El-Haoues le 29 mars 1959 à Boussaâda, le ministre a loué le parcours révolutionnaire de ces deux héros nationaux.

« Le colonel Amirouche, dont le bruit de la mitraillette a fait trembler l’armée coloniale, et que la France a pourchassé en mettant à contribution des milliers de soldats et des centaines de parachutistes, est une légende inédite et une personnalité révolutionnaire que l'histoire retiendra à jamais », a soutenu M. Rebiga.

Evoquant les qualités du commandant de la wilaya III historique, et fils prodige du village de Tassafth Oueguemoun, le ministre a souligné son « intelligence supérieure et sa sagesse », assurant que l'Algérie « sait juger de la valeur de ses hommes et ne tourne pas le dos à ses fidèles et ses héros. »

La commémoration de la mort au champ d’honneur des deux héros Amirouche et Si El-Haoues, est « une occasion pour rappeler les réalisations du peuple algérien et sa détermination à arracher sa liberté et à restaurer sa souveraineté », a ajouté le ministre.

« L'Algérie avance avec assurance vers l'avenir en reliant ses générations entre elles, et que les générations futures réaliseront grâce à leur prise de conscience et savoir, le développement global et le décollage économique », a affirmé M. Rebiga.

A noter la présence à cette cérémonie, du conseiller du président de la République, chargé des organisations nationales et internationales et des organisations non gouvernementales, Hamid Lounaouci, le fils du colonel Amirouche, Noureddine Ait Hammouda et les autorités locales, à leur tête le wali Djilali Doumi, ainsi que la famille révolutionnaire.

Téléchargez notre Application mobile
ios

 

Les plus lus

Articles récents