Risques majeurs dans le monde arabe : nécessaire développement du système de prévention

seisme.jp
05/06/2023 - 15:04

Le directeur général du Centre arabe de prévention des risques des séismes et des catastrophes naturelles, Amar Belhadj-Aïssa, a mis en avant, lundi à Alger, l'importance de développer le système de prévention des risques majeurs dans le monde arabe à travers l'exploitation optimale de la technologie et l'adaptation des lois aux développements en cours.

Dans son allocution à l'occasion de l'ouverture du 1er colloque arabe de prévention des risques des séismes dans le monde arabe, M. Belhadj-Aïssa a insisté sur « l'importance de promouvoir le système de prévention des risques majeures par la mise en place de stratégies nationales et de plans aux contours clairs et applicables sur le terrain. »

Il a fait savoir dans ce sens que le développement de la technologie et la révolution marquant le monde de la communication et du numérique « favorisent la recherche de solutions efficaces pour prévenir les catastrophes naturelles », relevant l'impératif « d'une exploitation optimale et rationnelle de la technologie pour développer la prévention et investir dans tous les moyens et méthodes à même de préserver les vies et les biens. »

A cette occasion, le directeur général du Centre a salué les efforts fournis pas le mécanisme arabe de prévention des risques majeurs dans le cadre de « la stratégie et du plan exécutif arabe visant à réduire les risques », se félicitant, par la même, de l'accompagnement assuré par le partenaire onusien, le Bureau régional pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR), en matière de « renforcement de la coordination, de la concertation et de la formation. »

Cette coopération devait « renforcer et accélérer le rythme de coordination et d'assistance des Etats membres à la Ligue arabe », appelant les partenaires africains, asiatiques et européens à « adhérer à cette coopération à travers la conclusion de conventions de coopération et de mémorandums d'entente. »

De son côté, le responsable du secrétariat technique du mécanisme arabe pour la réduction des risques de catastrophes au Secrétariat général de la Ligue arabe, Mustapha Saadi, a affirmé que le Monde arabe « est exposé à de risques majeurs qui ont causé d'importantes pertes », mettant l'accent sur l'importance de ce colloque, « pierre angulaire de tous les cadres nationaux et régionaux pour la gestion des risques et des catastrophes naturelles. »  

Et d'ajouter que la Ligue arabe « adopte une approche régionale inclusive pour réduire les risques des catastrophes », ce qui a donné lieu, a-t-il fait observer, à un « accroissement des engagements politiques et au développement de stratégies régionales et nationales adaptées à la stratégie arabe. »

A cette occasion, nombre de cadres et de compétences relevant du Centre arabe de prévention des risques des séismes et des catastrophes naturelles ont été distingués.

Au menu de ce colloque figurent plusieurs exposés à présenter par des experts et des spécialistes sur les séismes dans les pays arabes, l'importance des TIC dans la gestion des crises, les techniques de construction et les méthodes d'intervention, outre l'organisation de workshops interactifs pour la présentation des expériences des différents pays en matière de prévention des séismes.

Téléchargez notre Application mobile
ios

 

Les plus lus

Articles récents