JM Oran 2022 : la Radio Algérienne dévoile son plan de couverture médiatique

JM Oran 2022 : la Radio Algérienne dévoile son plan de couverture médiatique

09/01/2022 - 15:18

Le Directeur général de la Radio Algérienne, Mohamed Baghali a dévoilé, ce dimanche, depuis la Radio locale d’Oran, le plan de la couverture médiatique réservée à la 19e édition des Jeux Méditerranéens, prévue dans la ville d’El Bahia du 25 juin au 05 juillet prochains.

Accompagné du wali d’Oran, Saïd Saayoud, et du commissaire des Jeux Méditerranéens, Mohamed Aziz Derouaz, M. Baghali a présenté un exposé détaillé sur la stratégie globale de la Radio Algérienne réservée à la couverture médiatique de cet évènement.

Mohamed Baghali : « Les Jeux seront une réussite »

De but en blanc, M. Baghali a assuré que cette 19e édition des JM sera une réussite. Pour le premier responsable de l’Entreprise nationale de radiodiffusion sonore (ENRS), la Radio nationale a préparé un riche programme pour le bon déroulement de cette compétition, dans l’objectif de présenter le véritable visage de l’Algérie.

Mohamed Baghali assure que la Radio fera tout pour accompagner la réussite des JM Oran 2022

Tout en rappelant l’ensemble du travail accompli jusque-là au niveau des chaînes nationales, thématiques et régionales, ainsi que sur le site internet de la Radio et ses différentes pages sur les réseaux sociaux, M. Baghali a annoncé la création d’une sorte de conglomérat des six stations régionales des wilayas entourant celle d’Oran.

En effet, les stations régionales des wilayas de Relizane, Mostaganem, Aïn Timouchent, Mascara, Sidi Bel Abbès et Tlemcen vont mettre à la disposition de leur consœur d’Oran tous les moyens humains et logistiques dans le but d’assurer une couverture médiatique digne de l’Algérie et de l’évènement.

« Outre cette mesure, la structure centrale de la Radio nationale va apporter toute son aide à la station régionale d’Oran, avec la modernisation des studios et l’approvisionnement en équipements techniques nécessaires pour participer à la réussite de cette manifestation », s’est-il engagé.

Pour terminer, le DG de la Radio Algérienne a tenu à rappeler que le succès de ce rendez-vous passe indéniablement par le concours et l’implication de tous les acteurs, car ces Jeux Méditerranéens sont, selon lui, « un défi politique, économique, diplomatique et géostratégique ».

13 infrastructures sur les 16 prévues sont déjà prêtes

De son coté, le wali d’Oran s’est voulu rassurant quant à la disponibilité de toutes les infrastructures, notamment celles relevant du secteur sportif, bien avant les délais fixés. « Les préparatifs vont bon train. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune suit avec un intérêt particulier tous les préparatifs de cet évènement. Sur les seize infrastructures devant abriter les différentes épreuves, treize ont été réceptionnées, concernant les trois restantes, dont le complexe sportif de Belkaid, l’état d’avancement des travaux a atteint 80% », a affirmé M. Saayoud.

Le Wali d'Oran, Saïd Saayoud: "les préparatifs vont bon train"

Le wali d’Oran a également indiqué que le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a donné des instructions pour que le thème de la cérémonie de clôture, programmée pour le 5 juillet, soit en adéquation avec la symbolique de cette date particulière, à savoir, le 60e anniversaire de la fête de l’indépendance.

M. Saayoud a, de plus, énuméré d’autres projets terminés, à l’image du village méditerranéen, d’une capacité de 4400 lits, qui sera transformé en centre touristique après la fin des Jeux. D’autres mesures qui concernent l’embellissement de la ville d’Oran, à l’instar de la réfection des routes, sont prévues, explique encore le wali d’Oran.

« C’est une responsabilité nationale »

À cette occasion, Mohamed Aziz Derouaz a tenu à rendre hommage à la Radio Nationale pour tout ce qui est entrepris dans le but d’assurer une couverture médiatique à la hauteur de l’évènement. « J’espère que tout ce qui est fait par la Radio Nationale se généralise à tous les autres médias, qu’ils soient étatiques ou bien privés », a-t-il souhaité.

Le commissaire des Jeux Méditerranéens a fait savoir aussi que la poursuite de la restructuration de la COJM débutera cette semaine, afin que cette dernière puisse être plus efficace et qu’elle puisse solutionner tous les problèmes relatifs à l’organisation.

S’adressant aux journalistes présents dans l’auditorium de la station locale d’Oran, l'ancien ministre de la Jeunesse et des Sports a lancé un appel en direction des médias pour qu’ils accompagnent le COJM et les athlètes, car « c’est une responsabilité nationale », et ce, à l'effet de démontrer tout ce qui a été réalisé par l’Algérie depuis la première édition des JM organisée à Alger en 1975.

Mohamed Aziz Derouaz, commissaire des JM

 

 

Mohamed Kermia