Pr. Abdelkrim Chelghoum : « Nous avons vécu l’aridité, maintenant il faut la gérer »

23/11/2023 - 11:41

L'Algérie est un pays aride souffrant de stress hydrique subséquent à un changement climatique à l’échelle planétaire. « Cette sécheresse doit être gérée avec une stratégie fine et intelligente basée sur les principes universels de la prévention des risques majeurs », a indiqué ce jeudi le Professeur Abdelkrim Chelghoum, directeur de recherche à l’université des sciences et des technologies d’Alger.

Dans le détail, l’invité de la rédaction de la Chaîne 3 de la Radio algérienne, énumère, entre autres principes pour gérer ces risques  : le principe de précaution, le principe de concomitance, le principe de participation et le principe de correction des techniques à la source.

Dans cette optique, M. Chelghoum applaudit les dernières dispositions gouvernementales comprises dans une loi portant sur la gestion des risques majeurs. « Les risques majeurs ne peuvent pas attendre et nous avons demandé de les regrouper dans quatre familles de risques induits par le changement climatique », a souligné le président du club des risques majeurs, souhaitant la promulgation très rapide de ladite loi.

Radio Algérie Multimédia