Ports de Skikda : 4 quais flottants en cours de réalisation

Ports de Skikda : 4 quais flottants en cours de réalisation

port de skikda
11/02/2024 - 17:57

Des travaux sont en cours au niveau de quatre ports de la wilaya de Skikda pour la réalisation de quais flottants sur quelque 832 mètres linéaires, appelés à contribuer à accroitre la capacité d’amarrage des embarcations de pêche et de plaisance, a-t-on appris du directeur de la société de gestion des ports de pêche de la wilaya de Skikda, Rebbii Fethi.

Le même responsable a précisé, en marge de la 9ème édition du Salon international de la pêche et l’aquaculture, qui se déroule au Centre des conventions d’Oran (CCO), que « les travaux sont actuellement en cours pour la réalisation de quatre quais flottants au niveau des ports de pêche de Stora (132 mètres linéaires), Collo (400 m) et Ez-Zouhour (120 m) ».

Il  a, par ailleurs, indiqué que « des travaux de dragage du sable sont menés au niveau du port d’El Marsa en prévision de la réalisation d’une structure similaire devant s’étendre sur 180 m », soulignant que « les travaux de réalisation de ce quatrième quai flottant sont programmés pour le deuxième semestre de cette année ».

La même source a rappelé que le taux de réalisation des quais dans les 4 ports de pêche qui s’étendent sur une bande côtière de quelque 250 kilomètres, relevant de la Société de gestion des ports de pêche de la wilaya de Skikda, oscille entre 60% et 100%.

Il a assuré, par ailleurs, que les futurs ouvrages portuaires, dont les travaux ont été confiés à une entreprise algérienne et une main-d’œuvre 100% locale, entreront en exploitation, au plus tard à la fin de cette année.

M. Rebbii a fait savoir que ces nouvelles infrastructures porteront la capacité globale d’amarrage des embarcations de 500 à 900 unités, entre thoniers, sardiniers et petits métiers, ainsi que des embarcations de plaisance.

Le même responsable a, d’autre part, annoncé la réalisation d’une grue à grande capacité de levage (500 tonnes) au niveau du port de Collo, devant permettre de transférer les embarcations de la cale sèche à la terre ferme, lors des opérations de réparation, faisant observer que ce projet, confié pour la première fois à une entreprise algérienne, entrera en exploitation fin 2024.

Téléchargez notre Application mobile
ios

 

Les plus lus