"La Rockeuse du Désert", un hommage à Hasna El Bacharia et au patrimoine culturel algérien

Hasna El Becharia
15/03/2024 - 16:32

Le film-documentaire sur Hasna El Bacharia, intitulé «La Rockeuse du Désert», se veut «un vibrant hommage à cette artiste et au patrimoine culturel et musical algérien», a indiqué jeudi sa réalisatrice algéro-canadienne Sara Nacer.

Ce long métrage qui sera projeté le 31 mars en cour à Alger et le 3 avril prochain à Oran, est un «vibrant hommage à l’icône de la musique et chant Diwane au féminin, que j’ai suivie pendant 10 ans et dans lequel j’ai essayé de dépeindre une artiste dans sa vie, tant personnelle qu'artistique, est sans cesse jalonnée d'épreuves difficiles», a-t-elle précisé lors d’un entretien téléphonique avec l’APS en marge de son séjour en Algérie.

«Je suis très heureuse que les publics algérois et oranais puissent enfin découvrir ce film après sa projection aux rencontres cinématographiques de Bejaia en septembre dernier et au Festival Atri à Taghit (Béchar) en février 2023», a déclaré la réalisatrice.

Et d’ajouter: «j’espère que d'autres projections auront lieu dans d'autres villes du pays dans la perspective d’une meilleure connaissance du public de cette artiste et de l’art Diwane».

«La Rockeuse du désert» d’une durée d’1h 15min, tourné et réalisé sur une période de presque dix (10) ans, est un portrait intime et profond de Hasna El Bacharia l’unique femme à jouer avec dextérité le Goumbri, unique instrument à cordes de la musique et danse Diwane et qui été par le passé réservé uniquement aux Maalmines (hommes), a-t-elle expliqué.

«En étant l’unique femme-artiste a joué le Goumbri, Hasna El Bacharia est la première musicienne qui a dépassé les barrières sociales des rituels tant sacrés que profanes de la culture Diwane dans le pays», a-t-elle ajouté.

Ce long métrage a, depuis sa sortie en 2022, décroché plusieurs prix et récompenses internationales notamment le prix du meilleur long métrage documentaire catégorie «Regards d'ici» au Festival international «Vues d'Afrique de Montréal (Canada) en 2022, prix du meilleur long métrage documentaire au San Francisco (USA) Arab film-festival en 2022, le prix du meilleur film réalisé par une femme au Swedish International film festival (Suède) en plus du grand prix du jury du film-documentaire (Bantu du Jury) au Festival international de films africains et afro-descendants «Bangui: Fait son Cinéma», (République centrafricaine).

Il a également reçu la mention spéciale du jury au «Ahmed Attia Award for the Dialogue of Cultures 2022» (Espagne) lors du «Euromed docs Market et Pitching forum», a été finaliste de la catégorie du meilleur long métrage au «Social Impact Film and Art festival» de Montréal (Canada) en 2022 et enfin nominé pour «The Public Award for the Best Film Directed by a Woman of Color», à New York (USA).

Au sujet de ses futurs projets cinématographiques, la jeune cinéaste algéro-canadienne a déclaré qu’elle sera dans la continuité de ce long-métrage, à savoir la poursuite de l’exploration du patrimoine culturel, matériel et immatériel algérien dans le but de le mettre en exergue et le promouvoir.

Téléchargez notre Application mobile
ios

 

Articles récents