Signature d'un accord-cadre de coopération entre le ministère de l'Enseignement supérieur et le ministère de la Pêche

peche-formation.jpg
06/06/2024 - 18:31

Un accord-cadre de coopération a été signé jeudi à Alger entre le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le ministère de la Pêche et des Productions halieutiques, en vue de renforcer la formation dans le secteur de la pêche.

L'accord-cadre a été signé par le Secrétaire général (SG) du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelhakim Bentellis, et le SG du ministère de la Pêche et des Productions halieutiques, Mohamed Bengrina, en présence des cadres des deux secteurs.

A cette occasion, un accord a également été signé entre l'Université de la formation continue (UFC) et la Direction de la formation, de la recherche et de la vulgarisation (DFRV) au ministère de la Pêche et des Productions halieutiques.

Dans une allocution à cette occasion, M. Bentellis a indiqué que "le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a adopté une approche fondée sur le rapprochement du milieu socio-économique, dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique reposant sur la formation qualitative et la recherche scientifique appliquée".

Dans ce sens, il a souligné que le secteur avait adopté une politique ayant permis à l'université de s'ouvrir à tous les secteurs et de créer l'université-pôle qui assure des spécialités pointues.

Concernant la pêche, le SG du ministère de l'Enseignement supérieur a mis en avant la nécessité d'établir des partenariats avec ce secteur en raison de son importance pour la sécurité alimentaire.

Pour sa part, M. Bengrina a relevé que le partenariat entre les deux secteurs étaient à même de créer un environnement économique avantageux basé su la formation, la recherche scientifique et l'innovation pour réaliser le décollage économique.

Le SG du ministère de la Pêche et des Productions halieutiques a affirmé, dans ce cadre, la hausse du nombre d'étudiants relevant des différents établissements de son secteur ayant suivi des formations, faisant état d'une augmentation de 19% lors de l'année 2023/2024.

Dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de signature, le recteur de l'Université de la formation continue (UFC), Yahia Djaafri a fait savoir que cette "étape vient encadrer et promouvoir les ressources humaines du secteur tout en répondant à ses besoins en termes de formation".

M. Djaafri a révélé la création de quatre (4) spécialités proposées parmi les offres de l'UFC liées au secteur de la Pêche, à savoir l'aquaculture dans les eaux douces, les sciences de la navigation et de la pêche, aquaculture marine, et l'électromécanique maritime, ajoutant que l'UFC prendra en charge l'aspect théorique alors que le secteur de la Pêche s'occupera du volet pratique via des stages pour le transfert du savoir-faire.

Les deux accords portent également sur la prise en charge de la formation en matière de promotion et de qualification pour répondre aux besoins du secteur.

Par ailleurs, l'inspecteur général du ministère de la Pêche, Farid Harouadi a précisé que l'extension du secteur nécessitait de nouvelles offres de formation au niveau de l'université notamment en aquaculture afin de booster la production et la rentabilité.

APS

Téléchargez notre Application mobile
ios

 

Articles récents