Voie ferrée Bechar-Gara Djebilet : lancement du projet au cours du premier trimestre 2023  

Voie ferrée Bechar-Gara Djebilet : lancement du projet au cours du premier trimestre 2023  

chemain_fer.jpg
31/07/2022 - 09:46

La réalisation d’une voie ferrée, longue de 1.000 km, pour le transport du minerai de fer de Gara Djebilet (Tindouf) vers Bechar devrait être lancée « au cours du premier trimestre 2023» , a annoncé samedi à Tindouf, le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab.

« Le cahier de charge de ce projet est en phase d'étude par un comité technique intersectoriel composé de plusieurs départements, à savoir, le ministère de l'Energie et des Mines, le ministère des Transports, ainsi que celui des travaux publics» , a expliqué M. Arkab, soulignant que le projet devrait être lancé au cours du premier trimestre 2023.

Le ministre s’exprimait en marge d’une visite de travail et d'inspection effectuée dans la wilaya de Tindouf au cours de laquelle il a procédé au lancement de l’exploitation de la mine de fer de Gara Djebilet.

La première phase (2022-2025) de l’exploitation de ce gisement connaîtra une production de 2 à 3 millions tonnes/an, a fait savoir M. Arkab, ajoutant que le minerai de fer sera acheminé par voie terrestre à Béchar où il sera transformé et valorisé par des opérateurs nationaux désirant investir dans ce domaine, en attendant la réalisation de la voie ferrée Béchar-Gara Djebilet.

Une fois la voie ferrée réalisée, la seconde phase commencera, ce qui permettra d'optimiser l'exploitation de la mine en produisant de 40 à 50 millions tonnes/an, a poursuivi M. Arkab.

Le lancement des travaux d'exploitation de la mine de Gara Djebilet s'est déroulé en présence du wali de Tindouf, des autorités locales, de cadres du ministère et de plusieurs directeurs des entreprises relevant du secteur.

Pour sa part, le wali de Tindouf, Mohamed Mokhbi, a souligné que le projet « structurant » de la mine de Gara Djebilet représente un choix  « stratégique » pour la diversification des ressources financières hors hydrocarbures.

En plus du développement socio-économique de la wilaya et la création d'emploi, il contribuera, également, au développement de l'économie nationale à travers la production de la matière première, et ainsi, la réduction de la facture d'importation, a-t-il ajouté.

Outre le lancement de l’exploitation de la mine de Gara Djebilet, le ministre a procédé à l’inauguration et le lancement de plusieurs projets d’électricité et de gaz dans la wilaya, notamment l'inauguration du  transformateur principal 10/30 Kv sis dans le quartier «Selaka », ainsi que la mise en service du projet de raccordement au gaz de ville de la cité rurale 328 logements à « Karama ».

En plus de sa visite au chantier du nouveau siège de la direction de distribution d'électricité et de gaz, M. Arkab a également assisté à une présentation sur l’extension du réseau électrique de 30 à 60 Kv, ainsi que l'exploitation artisanale de l’or.

A cet effet, il a expliqué que le projet de l’extension du réseau électrique vers une capacité de 60 Kv permettra de « répondre à des utilisations industrielles de l'électricité et d'accompagner le lancement de l'activité d'industrie de transformation dans cette wilaya ».

Il a, dans ce sens, affirmé que la société chargée de la réalisation du réseau électrique de 60kV a été désignée, alors que la Sonelgaz a commencé la réalisation de certains postes de transformation.

S’agissant de l'exploitation artisanale de l'or, le ministre a souligné qu’elle sera lancée « dès que les entreprises seront désignées le mois prochain ».