Transport des produits alimentaires : entre respect de la chaîne de froid et risque d’intoxication

consommation.16.08.2022
16/08/2022 - 10:05

L’été, une saison propice aux intoxications alimentaires. Le non respect des conditions requises de conservation et de transport des aliments en est souvent la cause directe, mettant en danger non seulement la santé du consommateur, mais parfois sa vie, d'où l'importance du degré de conscience des propriétaires des camions de transport frigorifique et celle des contrôles.  

Dans le reportage diffusé, ce mardi matin, sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, certains chauffeurs témoignent en effet que « la chaîne de froid n’est pas toujours respectée ».

Salim Kebab, vétérinaire à l’administration territoriale au niveau du Bureau communal d'hygiène (BCH) de Draria (Alger), revient sur la nécessité  pour les propriétaires des « de procéder à des maintenances périodiques, une fois par trimestre, afin de vérifier le niveau de gaz, le détenteur, le moteur du circuit frigorifique ».

Il rappelle que l’agrément de transport des produits alimentaires est délivré sous-réserve. « En cas d’absence d’hygiène à l’intérieur du véhicule, suite à un contrôle des services de sécurité, l’agrément peut être suspendu ou carrément annulé », explique-t-il.

Reportage de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne






De leur côté, et pour éviter tout risque d’intoxication, les agents de la DGSN (Direction générale de la sûreté nationale) intensifient le contrôle routier. Selon Rachid Ghozli, Commissaire divisionnaire sous-directeur de la sécurité routière, « les services de sécurité œuvrent à imposer les conditions des stockage, d’étalage et de transport des produits alimentaires, mais aussi à prendre toutes les mesures nécessaires contre les contrevenants à la réglementation. »

Radio Algérie Multimédia 

Disponible sur Google Play

Les plus lus

Articles récents