Energie - Ingénierie et construction : la GCB signe un partenariat avec la compagnie britannique Petrofac

cgb_30.09.22.jpg
30/09/2022 - 11:45

Le contrat de partenariat entre la Société Nationale de Génie Civil et Bâtiment "GCB", filiale de Sonatrach, et la compagnie britannique Petrofac dans le domaine de l'ingénierie et la construction, est une "première" devant permettre à la filiale de développer son expertise dans cette activité stratégique, a affirmé, jeudi à Alger, son PDG Abdelghani Bendjebba.

M. Bendjebba s'exprimait en marge d'une cérémonie de signature de contrats EPC et d'un mémorandum d'entente, organisée au siège de la Direction générale de Sonatrach.

Dans ce cadre, la compagnie nationale des hydrocarbures a signé avec le groupement GPGT, composé de la compagnie britannique Petrofac et la société GCB pour la réalisation en EPC (Engineering, Procurment et Construction) des unités de séparation et de décarbonisation à Alrar dans le cadre du développement des champs gaziers de Tinrhert-Alrar (Illizi).

"C'est une première que Petrofac accepte de nouer un partenariat avec la société GCB pour réaliser des projets en EPC. C'est un début qui va permettre à nos ingénieurs d'acquérir de l'expérience et un savoir-faire dans ce domaine stratégique", a souligné M. Bendjebba.

Le PDG de GCB a fait savoir également que 10 ingénieurs algériens avaient été accueillis pour une formation dans les bureaux d'études de Petrofac à l'étranger dans le cadre de ce partenariat qui s'inscrit, a-t-il mentionné, dans le cadre de la stratégie de Sonatrach pour développer et encourager le contenu national.

Tout en rappelant que ce contrat d'association avec Petrofac avait été obtenu dans le cadre d'un avis d'appel d'offres international, M. Bendjebba a assuré que la société GCB dispose de plus de 200 ingénieurs qui vont profiter de ce partenariat pour maîtriser les domaine de l'ingénierie et de réalisation dans les industries pétrolières et gazières.

"Nous sommes en train de préparer toutes les conditions et l'environnement nécessaires pour que nos ingénieurs puissent réaliser des études de haut niveau dans les domaines de l'industrie pétrolière et gazière. Nous avons noué un contrat de partenariat avec une grande compagnie mondiale dans le domaine", a-t-il également déclaré, précisant que la société GCB a obtenu une part de 37% dans ce projet d'une valeur globale de 300 millions de dollars.

Par ailleurs, la Société nationale de génie civil et bâtiment compte acquérir un terrain pour construire une grande tour qui pourra accueillir jusqu'à 1000 ingénieurs algériens en vue de développer ces activités, a annoncé M. Bendjebba.

Téléchargez notre Application mobile
ios