Algérie-Canada: Mme Cherfi reçue par le ministre québécois responsable des Services sociaux

meriem_cherfi_au_canada.jpg
04/05/2024 - 11:05

La Déléguée nationale à la protection de l'enfance, Meriem Cherfi, a été reçue par le ministre du Québec responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, dans le cadre de sa visite dans cette province canadienne (du 29 avril dernier au 3 mai), a indiqué vendredi un communiqué de cette instance. 

Lors de cette rencontre, les deux parties ont abordé l'expérience des deux pays en termes de promotion, de protection de l'enfance et des programmes sociaux.

Il s'agissait, également, d'une occasion pour Mme Cherfi d'affirmer que l'Algérie était "un Etat social par excellence", et que le volet de l'enfance figurait parmi "les grands choix politiques" du programme du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, note le communiqué.

M. Carmant a, de son côté, souligné "le grand rapprochement" entre l'expérience des deux pays, affichant "son admiration pour l'approche algérienne, à l'instar de la constitutionnalisation de l'intérêt suprême de l'enfant, de tout l'arsenal juridique et mécanismes institutionnels et budgétaires mis en place par l'Algérie pour le volet de l'enfance, outre sa volonté de développer les voies et canaux de coopération dans ce domaine", selon la même source.

La déléguée nationale a, également, été reçue au niveau du ministère des affaires internationales et de la francophonie, par le responsable de la zone MENA, ainsi qu'au palais de la Justice, par la présidente de l'autorité judiciaire chargée de l'enfance et de la jeunesse.

La visite de la déléguée nationale à la protection de l'enfance a également connu l'organisation de plusieurs séances de travail au niveau des différents établissements et institutions prodiguant des services à l'enfance dans la province du Québec, rattachées à différentes instances ministérielles notamment à celles de la justice, de l'éducation, de la santé , des services sociaux, des entreprises sécuritaires, des centres de soins sociaux aux enfants dirigés par les acteurs de la société civile, lit-on dans le communiqué.

APS