Allal Bouteldja : le pouvoir d'achat, le logement et l'investissement public au cœur du PLF 2024

Allel Bouteldja.19.01.2023
21/11/2023 - 11:36

En débat au sein de la Commission des finances de l'Assemblée populaire nationale, le projet de loi de finances 2024 représente le plus grand budget annuel de l'Algérie depuis son indépendance, souligne, ce mardi, Allal Bouteldja, député et membre de la Commission. Il affirme que cette loi prévoit de nombreuses mesures axées principalement sur la préservation du pouvoir d'achat des Algériens et le développement de l'investissement économique public.

« Les indicateurs macroéconomiques du pays permettent aux pouvoirs publics de mobiliser des ressources supplémentaires pour préserver le pouvoir d'achat des Algériens et d'accélérer les investissements publics, représentant 19% du budget global », déclare M. Bouteldja lors de son intervention à l'émission l'Invité de la rédaction sur la Chaîne 3 de la radio algérienne.

En plus de la revalorisation des salaires, le PLF 2024 consacre, selon le député, 51,7% du budget de l'équipement au logement afin de répondre à la demande des Algériens et améliorer leur niveau d evie. « Pour le logement, il y aura plus de 460 000 unités, dont près de 220 000 sont dédiées à l'AADL, 150 000 au logement social et 100 000 aides pour le logement rural », a-t-il révélé.

En ce qui concerne l'investissement, l'invité de la Chaîne cite, entre autres mesures, « la suppression de la TAP, la baisse de la taxe de location et la possibilité de passage de la concession à la session pour les projets achevés ».

Téléchargez notre Application mobile
ios

 

Articles récents